Jeune enfant qui joue avec sa maman à un jeu Montessori

Images séquentielles Montessori : comment ça marche ?

Les images séquentielles Montessori sont un procédé intéressant pour aider votre enfant à développer sa capacité à interagir verbalement et à améliorer son vocabulaire. Découvrez le fonctionnement des images séquentielles et leurs avantages dans cet article !

Images séquentielles Montessori : pour bien comprendre

Les images séquentielles sont en fait la décomposition d’un court récit au moyen de plusieurs images qui se présentent sous la forme de carte. Un peu à la manière d’une bande dessinée, les images séquentielles vont se concentrer sur certains détails visuels ou sur des personnages clés et donner à l’enfant des points de repère rassurants, qui vont l’aider à prendre la parole. Il s’agit donc d’un outil conçu pour faciliter le développement verbal de votre enfant et pour l’aider à prendre confiance en lui.

Les images séquentielles Montessori en 3 cases sont les plus courantes

Concrètement, ces petites histoires courtes vont être découvertes et utilisées de plusieurs façons par votre enfant :

  • Dans un premier temps, vous pouvez apposer les cartes séquentielles dans le bon ordre, et conter à votre enfant l’histoire en question ;
  • Puis vous pouvez mélanger les cartes et lui proposer de remettre les séquences dans l’ordre, afin de permettre à l’histoire d’être à nouveau contée – peu importe si l’ordre choisi par votre enfant n’est pas le « bon » ordre, le but n’étant pas de trouver une cohérence chronologique mais d’aider votre enfant à s’exprimer ;
  • Votre enfant pourra alors expliquer ses choix et raconter sa propre histoire avec, comme support à la fois tangible et rassurant, les cartes séquentielles ;

Notez que les images séquentielles Montessori sont de l’ordre de 2 ou 3 pour chaque histoire, mais en fonction de l’âge de votre enfant, vous pourrez bien sûr utiliser des images séquentielles plus nombreuses, créant ainsi des histoires plus longues/plus complexes.

Images séquentielles : un outil de langage, de partage et de jeu !

Les images séquentielles Montessori sont davantage qu’un jeu de cartes amusant : c’est aussi l’occasion pour vous et votre enfant de partager un moment créatif autour d’une histoire que vous crééez ensemble. On sait l’importance de l’imagination et de la créativité pour le développement de votre enfant, aussi ce type d’outil est idéal pour lui permettre de se libérer d’une certaine timidité ou d’une peur d’essayer. Les cartes sont un support rassurant qui leur permet toutefois de « sortir du cadre » et d’explorer des possibilités qui vous sembleront sans doute, dans votre esprit d’adulte, d’une grande créativité. Laissez-vous étonner par votre enfant !

Images séquentielles Montessori pour les plus grands avec 5 cases et de nombreuses possibilités

Il existe différents types d’images séquentielles Montessori, mais on trouve généralement des cartes à imprimer sur internet. Ces cartes sont souvent conçues sur 3 temps, avec une carte centrale immuable. Ainsi, l’enfant n’a que deux cartes à poser mais en fonction de son choix et de l’ordre voulu, l’histoire peut être tout à fait différente. Certaines cartes séquentielles aux détails remarquables permettent d’ailleurs de donner de nombreux sens différents à des cartes similaires, posées dans le même ordre !

Un jeu de découverte… et de devinettes

Comme toujours avec l’appareil pédagogique Montessori, il n’y a pas à proprement parler de « règle du jeu » sinon d’un jeu que vous utilisez comme bon vous semble. Outre la possibilité de créer une histoire et d’exprimer verbalement plus facilement cette histoire, les cartes séquentielles Montessori permettent aussi de jouer aux devinettes. Par exemple, vous créez l’histoire de votre cru et proposez à votre enfant de comprendre quelle histoire vous avez imaginée (ou inversément).

L’objectif sera bien sûr de guider votre enfant tout au long de cet exercice, et de l’aider à utiliser des mots clés qui l’aideront à mieux comprendre ou à mieux exprimer les petites histoires vues. Des mots comme « d’abord », « ensuite », « à la fin » seront autant de clés précieuses pour l’aider à mieux exprimer la temporalité. Les verbes d’action, les détails et autres indices propres à l’imaginaire viendront bien sûr dans un second temps, en fonction de la personnalité de votre enfant et de votre propre capacité à lui permettre d’imaginer à sa guise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.