Comment faire marcher un bébé, et à quel âge ?

La marche est l’une des étapes les plus importantes de la vie de votre bébé. Mais il ne s’agit pas seulement de développer ses muscles et sa coordination, il s’agit aussi de pratiquer tous les pas qu’il apprendra en grandissant. Aujourd’hui, à cet âge, les bébés ont un contrôle limité de leurs jambes car leurs chevilles sont encore faibles et instables. Ils peuvent ramper en utilisant uniquement leurs bras pour s’équilibrer, et se déplacent souvent à quatre pattes lorsqu’ils essaient de négocier des espaces restreints ou des escaliers. Toutefois, lorsqu’un bébé atteint l’âge de deux ans, il devrait être capable de marcher avec peu d’aide, à part lui-même. Mais combien de fois votre enfant devra-t-il s’entraîner avant de réussir ? Et quel âge lui donnez-vous jusqu’à ce qu’il fasse son premier pas avec succès ?

Quand votre bébé sera-t-il capable de marcher ?

Vers l’âge de 18 mois, la plupart des bébés sont prêts à passer à l’étape suivante. Il s’agit toutefois d’un processus progressif, et certains bébés ne seront pas capables de marcher avant l’âge de deux ou même trois ans. C’est à cet âge que la coordination et les muscles des jambes de votre enfant sont plus forts. Il sait aussi mieux comment les faire travailler ensemble pour qu’il ne tombe pas en marchant.

Sur le plan cognitif, un tout-petit est maintenant capable de comprendre la relation de cause à effet : s’il veut monter à l’étage, il doit lever le pied pour laisser la gravité le tirer vers le bas afin de pouvoir passer à la marche suivante. Et il est prêt à apprendre ! La marche est un excellent moyen de développer les compétences linguistiques et cognitives de vos enfants. En même temps, c’est aussi un excellent moyen de développer la coordination et la motricité de leurs jambes, de leurs hanches et de leur équilibre. Elle permet également d’accroître leur endurance et leur force musculaire.

Faut-il apprendre à marcher à un bébé ?

La réponse à cette question est très claire : non. La marche doit s’acquérir seul, votre bébé a toutes les capacités nécessaires pour y arriver par lui-même. Vous pouvez bien sûr l’encourager à tenir la station debout voire à marcher, mais vous ne devez pas le pousser à marcher. Tenir ses mains pour l’entraîner à marcher ou encore l’obliger à utiliser un chariot de marche n’est pas recommandé.

Bien sûr, vous êtes parent et vous voulez le meilleur pour votre enfant. Mais dans le cas de l’apprentissage de la marche, il va falloir faire preuve de patience. Pourquoi ? Il faut du temps pour que les jambes de votre bébé se renforcent et que ses articulations deviennent plus stables. Vous ne devez pas précipiter ce processus. En outre, en fonction de son caractère, bébé peut être hardi et s’intéresser à la marche très tôt, ou au contraire être plus prudent et ne pas avoir très envie de s’essayer à la marche. Laissez lui le temps !

Ce que la pédagogie Montessori nous dit sur la marche des tout-petits

Bien que ce ne soit pas obligatoire, vous devez encourager votre enfant à marcher. En fait, vous devriez lui donner l’occasion de s’exercer aussi souvent et autant qu’il le souhaite. De cette façon, la marche devient la norme et non un événement spécial. C’est là tout l’intérêt de la pédagogie Montessori ! Elle préconise une méthode d’éducation qui permet aux enfants de faire les choses par eux-mêmes, avec peu ou pas d’aide des adultes.

Vous voulez que votre enfant soit capable de commencer à marcher tout seul, et non parce que vous lui avez dit de le faire. Cela signifie que vous voulez qu’il développe la motivation et la confiance en soi nécessaires pour marcher tout seul. Pour y parvenir, vous devez apprendre à votre enfant à marcher correctement. Et aussi à marcher efficacement pour qu’il ne dépense pas d’énergie inutile. Il est également important d’apprendre à votre enfant à marcher droit, sans traîner les pieds. Cela permet non seulement d’améliorer l’équilibre, mais aussi de renforcer les muscles des jambes et des pieds.

Apprendre à marcher et motricité fine chez les bébés

Les bébés développent leur motricité fine tout au long des 18 premiers mois de leur vie. Plus ils s’entraînent à marcher, plus ils seront capables d’utiliser leurs mains pour ramasser des objets, se nourrir ou créer des objets simples comme des puzzles. La marche améliore également la motricité globale. Cela signifie que la marche devient plus facile parce que l’enfant est maintenant plus fort, plus rapide et mieux coordonné.

En outre, la marche est un excellent moyen de perdre les kilos de grossesse ! Des études ont montré que le fait de marcher quelques heures par semaine permet de brûler entre cinq et dix calories par minute. Et, cerise sur le gâteau, vous n’avez même pas besoin de pousser votre bébé sur le trotteur. La marche est bonne pour la santé des bébés, et elle est aussi bonne pour leur poids !

En résumé

Votre bébé doit apprendre à marcher, mais il n’y a pas d’âge idéal : chaque enfant est différent et progressera à son rythme. Si votre bébé ne marche pas à 14, 16 ou 18 mois, pas de panique : cela arrive plus souvent que vous ne le pensez !

Vous pouvez bien sûr encourager votre enfant à marcher en le faisant vous-même, lorsque vous le pouvez, et en marchant avec votre bébé. Plus votre bébé marchera, plus la coordination et la force de ses jambes s’amélioreront. Le mouvement aidera également votre enfant à acquérir de bonnes habitudes posturales et une démarche droite, ce qui peut contribuer à prévenir les douleurs dorsales dans les années à venir. Apprendre à marcher et développer la motricité fine des bébés est un excellent moyen d’améliorer la santé et la condition physique de votre enfant tout en l’aidant à découvrir le monde par lui-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *