Bébé qui rit sur un tapis molletonné

Quand peut-on mettre bébé sur le tapis d’éveil ?

Les tapis d’éveil sont certes un superbe outil dédié au jeu et à la pédagogie, mais reste une question : quand peut-on mettre bébé sur le tapis d’éveil ? Y’a t-il un âge minimal, ou encore une limite ? Éléments de réponse dans cet article complet.

A quel âge peut-on mettre bébé sur le tapis d’éveil ?

Même si votre bébé n’est qu’un nourrisson et que seule la position couchée lui est familière, vous pouvez le mettre sans crainte sur le tapis d’éveil. Il faudra bien sûr le garder à l’œil et, c’est conseillé, rester avec lui sur le tapis pour éviter tout retournement ou petite chute. Notez tout de même qu’avant 1 mois / 6 semaines, il n’est pas recommandé de laisser bébé sur un tapis d’éveil, quel que soit le confort et la sécurité offerte par celui-ci. Bébé a encore un grand besoin de sommeil et d’attention, et il ne doit pas être trop sollicité par le jeu.

Enfin, si vous voulez essayer le tapis d’éveil avec votre jeune bébé (de 6 semaines à 3 mois), peut-être que vous vous demandez… comment va-t-il profiter du tapis puisque bébé est tout le temps sur le dos ? Hé bien, tout d’abord il en profite assez largement grâce au confort apporté par le tapis… !

Bébé 6 mois assis qui lit un livre sur un tapis d'éveil épais

Les tapis molletonnés bien épais et/ou en 100% coton seront particulièrement agréables pour votre bout de chou; D’autre part, on profitera de la présence de bébé sur le tapis pour lui présenter un certain nombre de jeux, notamment une arche d’éveil, des petits objets à saisir, un mobile, etc. Songez bien que votre bébé, jusqu’ici, a toujours découvert le monde depuis cette station couchée : elle n’est nullement inconfortable ou non naturelle pour lui !

Tapis d’éveil Montessori : quand les utiliser ?

Les tapis d’éveil Montessori font la part belle à la découverte sensorielle et ludique du monde, grâce notamment à des textures, des jeux de reflets, des couleurs… Et là, votre bébé n’en profitera pas forcément s’il est encore immobile, en position couchée. Le tapis d’éveil Montessori peut donc avoir un réel intérêt à partir des 9 mois de votre enfant, âge qui correspond à peu près à la découverte de la position quatre pattes et/ou à la position assise.

Bébé de 9 mois qui joue sur un tapis d'éveil Montessori

Avant cet âge, vous pouvez bien entendu apposer votre bébé sur le tapis d’éveil Montessori, mais ne vous attendez pas à ce que votre nourrisson commence à jouer avec l’intégralité des formes et activités proposées sur le tapis. Il grandit à son rythme, vous pouvez donc lui faire découvrir le monde qui l’entoure et notamment les jeux présents sur le tapis, mais nul besoin de les lui imposer. Ce genre d’obligations irait d’ailleurs tout à fait à l’encontre de la pédagogie Montessori.

Le tapis d’éveil est-il indispensable pour mon bébé ?

La réponse à cette question est très claire : non, le tapis d’éveil n’est pas à proprement parler indispensable, notamment lors des premières semaines de la vie de bébé. Cependant, lorsque votre bébé va grandir, vous allez très vite lui aménager une certaine aire de jeux, et le tapis d’éveil sera sans doute très utile pour matérialiser cette zone tout en offrant confort et sûreté à votre bébé. Le tapis d’éveil va en effet le couper de la fraicheur du sol et éviter que certaines chutes n’occasionnent des bobos trop importants. Enfin, le tapis d’éveil peut s’utiliser conjointement avec un parc ou une aire de jeux.

Notons enfin que le tapis d’éveil est très intéressant sur un point : il offre à bébé la capacité de bouger, et lui donne une confiance supplémentaire. Le tapis favorise ainsi la motricité et permet à votre enfant de se mouvoir dans l’espace et de prendre ses premières décisions. Le tapis d’éveil est en effet un espace de liberté, où il peut bouger et jouer sans risque, que cela soit pour lui-même ou pour les objets/les autres qui l’entourent…

Tapis d’éveil pour les nourrissons : 4 conseils de base

Si vous souhaitez utiliser un tapis d’éveil avec votre tout jeune bébé, voici quelques conseils à suivre :

  • Optez pour un tapis d’éveil confortable, bien épais et molletonné. Le confort avec les jeux !
  • Eloignez tout objet ou meuble qui pourrait être dangereux pour bébé.
  • Restez avec votre enfant tant qu’il est sur le tapis, ne le laissez pas seul ne serait-ce qu’un instant.
  • Ne prolongez pas inutilement la présence de bébé sur le tapis d’éveil : au début, 10 à 15 minutes suffisent. Ce laps de temps augmentera à mesure que votre enfant grandira.

Armé de tous ces conseils, il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter des moments doux et rieurs sur votre tapis d’éveil préféré !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.